Charlotte, engagée volontaire à la Caisse des écoles

 

IMG_6332Charlotte a 21 ans. Nancéienne d’origine, elle s’est engagée en Service Civique au sein de la Caisse des écoles de Nancy début janvier sur les conseils de son frère qui vient de finir son volontariat. Pour lui, le Service Civique fut un tremplin qui lui permit de trouver un emploi. La jeune fille qui vient d’obtenir un BTS assistant de manager n’en demande pas tant. « C’est un peu le bazar dans ma tête sur ce que je veux faire plus tard » dit-elle. Elle se sent en effet plus attirée par les métiers en lien avec les enfants que par un travail d’appui au personnel d’encadrement. « J’ai toujours baigné dans le social, mes parents sont éducateurs, j’ai fait beaucoup de colonies et j’adore tout ce coté enfant ». Cette mission de Service Civique sur l’accompagnement à la participation des habitants tombe à pic et lui permettra sans doute de confirmer son envie de travailler auprès des enfants. « Cette mission, elle m’a vraiment tapée dans l’œil. Par rapport à mon projet de travailler avec les enfants ça va dans la continuité et dans le CV c’est toujours un plus » a d’ailleurs confié Charlotte.

 

A la Caisse des écoles de Nancy (établissement public communal qui intervient en faveur des enfants dans tous les domaines de la vie scolaire), la jeune volontaire sera chargée pendant sept mois de trouver des bénévoles qui devront accompagner les enfants sur trois axes différents : l’accompagnement aux devoirs, l’ouverture sur la lecture et l’écriture et enfin les sorties culturelles. Charlotte devra donc seconder ces bénévoles dans la préparation de sorties culturelles comme les sorties au musée, au cinéma ou à la médiathèque mais aussi faire le point sur leur accompagnement. Celle qui se définit comme une fille timide pense que sa mission peut lui apporter beaucoup : « je vais devoir présenter le dispositif de réussite éducative aux nouveaux bénévoles donc ça va sans doute m’aider ». Cette mission de Service Civique est également un moyen pour elle de se recentrer et de songer à son avenir. Elle mise aussi sur cette opportunité pour se faire des contacts professionnels qui pourraient lui ouvrir des portes par la suite.